Dai nostri vigneti

De nos vignobles

« Vin d’Émilie, rouge vif, pétillant, tiré du cépage du même nom », c’est ainsi que le dictionnaire Zingarelli de la langue italienne définit le Lambrusco.

Il est en fait plus correct de parler de « famille de cépages autochtones », nés des raisins sauvages de la plaine du Pô.
Aujourd’hui, 12 variétés sont cultivées et donnent différentes qualités de vins Lambrusco; à ces variétés s’en ajoutent d’autres n’appartenant pas à la famille du Lambrusco, comme l’Ancellotta, qui entre traditionnellement dans la composition d’un grand nombre Lambruschi.

Il faut donc ajouter aux cépages du Lambrusco (Grasparossa, Marani, Sorbara, Salamino, Maestri, Oliva, Viadanese, Foglia Frastagliata, etc.) tous ces raisins typiques de la tradition émilienne et italienne appartenant à la gamme de Cantine Riunite, comme Uva d’Oro, Grechetto gentile, Malvasia di Candia aromatica, Merlot.

AOC “Reggiano”

Le Lambrusco a des origines très anciennes, il appartient à une tradition vieille de plusieurs siècles ayant résisté au temps, des banquets médiévaux jusqu’aux tables d’aujourd’hui.
En 1971, l’appellation AOC « Lambrusco Reggiano » a été reconnue et le cahier des charges approuvé.
Cette signe la consécration et la reconnaissance méritée pour les différentes variétés de Lambruschi de la province de Reggio Emilia qui sont protégés et qualifiés grâce à ce label.
Environ 25 ans plus tard, l’appellation est réduite à « Reggiano » et les variétés de raisins inclus dans l’AOC s’élargissent.

Lambrusco di Sorbara

Cette variété autochtone d’origine ancienne dérive de la domestication des vignes sauvages également appelées « uzeline » ou « oseline » (« oiseaux » en dialecte).
La vigne tire son nom du village du hameau de Sorbara situé dans la commune de Bomporto, près de Modène.
Le Lambrusco di Sorbara est facile à identifier à cause du phénomène du millerandage découlant d’une floraison anormale et produisant des grains de très petite taille. Cette particularité en fait un vin précieux, remarquable par rapport à d’autres Lambruschi.
Il est vigoureux mais sa production est faible. Il fournit un vin rouge rubis clair aux notes affirmées de violette.

Lambrusco Marani

Il dérive de vignes sauvages présentes dans toute l’Italie dans l’antiquité. L’histoire raconte que le nom « Marani » a été mentionné pour la première fois en 1825.
Cépage extrêmement vigoureux avec une production abondante, il présente une grappe de grande taille, allongée et pyramidale.
Le Lambrusco Marani produit un vin de couleur rouge rubis, avec un agréable arôme vineux et un léger parfum caractéristique.

Lambrusco Grasparossa

Cépage de vigueur moyenne, qui s’est adapté aux collines présentant des sols argilo-calcaires.
Cépage autochtone d’Émilie principalement répandu dans le secteur de Castelvetro, il doit son nom à la couleur caractéristique que prend la tige à maturité.
Il est particulièrement adapté pour les vins pétillants avec un bon corps et une bonne harmonie.

Lambrusco Salamino

Il est originaire de la région de Carpi dans le nord-ouest de la province de Modène et des terres situées au sud de Modène.
Cépage très vigoureux, avec une bonne production et des grappes extrêmement compactes et cylindro-coniques.
Il produit un vin très coloré, frais, au parfum agréablement vineux. Il peut être consommé jeune, même pour les vins doux et pétillants.

Ancellotta o Lancellotta

Ce cépage est particulièrement cultivé dans la province de Reggio Emilia.
Il est vigoureux, il fournit une production abondante et sa grappe, de taille moyenne, est assez clairsemée.
Le produit obtenu avec l’Ancellotta pur a une couleur très profonde. Il est utilisé pour la production de vins de coupe connus sous le nom de « Rossissimo ».
L’Ancellotta favorise surtout la couleur et la teneur en sucre.

Lambrusco Maestri

Le nom semble dériver de la villa Maestri qui se trouve dans la commune de San Pancrazio, dans la province de Parme.
Il est vigoureux et arrive assez tardivement à maturité.
Le produit de ce cépage est souvent mélangé avec d’autres variétés de Lambrusco et il est très apprécié pour sa capacité à donner de la couleur et du corps au vin ainsi obtenu.

Grechetto Gentile

Ce nom désigne un cépage typique de l’Italie centrale appartenant à la famille des Grecs appelé Pignoletto.
Il peut être défini comme un cépage autochtone du fait de son excellente adaptabilité à l’environnement de l’Émilie-Romagne et il est, grâce à cette qualité, en lice pour devenir l’un des cultivars blancs les plus intéressants.
Cette vigne assez vigoureuse, avec une grappe de taille moyenne, est capable de résister à des maladies telles que le mildiou et aux gelées hivernales.
Il peut fournir des vins de bien charpentés mais aussi des mousseux et des pétillants grâce à son excellente acidité malique.

Trebbiano Romagnolo

Ce cépage blanc, répandu notamment dans les zones fertiles et les plaines de la Romagne, est un élément typique de la famille des Trebbianos, d’origine étrusque.
Le cépage, de vigueur moyenne-élevée, préfère les environnements fertiles et bien irrigués et cela permet d’obtenir des vins frais, avec peu de tanin et un arôme neutre.

Malvasia

Ce raisin connaît, avec le Moscato, l’histoire la plus ancienne et mouvementée.
Il présente de nombreuses variétés et fournit des vins de toutes sortes : du blanc sec et structuré au vin doux pour le dessert jusqu’au vin rouge pétillant.
Ce cépage s’avère généreux en termes de quantité et sa grappe est de taille considérable.

Malbo Gentile

Il a dernièrement été réévalué pour ses qualités œnologiques. Le cépage peut tolérer la sécheresse mais tolère moins les gelées de printemps.
Il est vinifié seul ou en mélange avec les Lambruschi de la région.
Idéal pour obtenir tant des vins nouveaux que des produits destinés à un léger vieillissement.

Uva d’Oro

Cépage rouge également connu sous le nom de Fortana, cultivé dans la plaine du Pô, principalement en Romagne et à Parme.
Vinifié seul, il donne un vin avec une acidité élevée, mais peu d’alcool et des tanins bien affirmés ; il est, pour ces raisons, souvent produit en moelleux et en doux.
En Émilie-Romagne, il se plaît dans les sols sableux de la côte adriatique, mais il s’est également adapté aux zones fertiles du reste de la région.

Per restare sempre aggiornato sulle ultime novità ed eventi iscriviti alla nostra
Newsletter